FANDOM


Lune-de-Sang est le nom de l'établissement que possède Ravejk. Il s'agit d'une taverne dans la ville d'Aalborg qui avait presque été abandonnée suite à la guerre contre Nelm.

L'établissement est de bonne taille et doté d'une cave, mais se trouve dans un état quelque peu délabré. De l'extérieur, ce dernier démontre clairement avoir été laissé à l'abandon. De l'intérieur, le nouveau propriétaire a préféré peindre de rouge les murs et le plafond, plutôt que de s'efforcer à faire disparaître les tâches de sang.

Le bâtiment n'a que deux chambres, celle du propriétaire et une qu'il loue. Peu de voyageurs y restent plus d'une nuit. La salle commune est également offerte à la fin de la soirée. L'atmosphère y est généralement assez suffocante, avec son éclairage très minimaliste et la fumée produite par le méchoui qui grille toujours au centre de la pièce.

En effet, les lieux ont un passé un peu sinistre. Lors de la plus récente guerre, le roi d'Alnilam a été exécuté pour crimes de haute trahison (entre autre, se donner le titre de roi, refuser de payer les taxes et instiguer la violence). Son fils et l'entourage de ce dernier avaient réussi à s'éclipser pendant la bataille.

Le lendemain de l'exécution du roi, des soldats avaient découvert que le propriétaire de la taverne en question avait dissimulé le fils du roi. Sans même demander l'avis de la reine, les soldats auraient alors massacré tous les dissidents cachés dans la cave, puis auraient également éventré le tavernier, créant un bain de sang terrible.

Par la suite, la reine se serait contentée de déterminer que l'établissement allait demeurer en place et qu'il était interdit de le détruire, qu'il devait demeurer intact comme monument et avertissement. La population aurait ainsi initialement choisi d'abandonner la taverne, jusqu'à ce que Ravejk décide d'en prendre possession. Décision plutôt controversée, il avait tout de même été déterminé que tant et aussi longtemps que le bâtiment demeurait une taverne et la carcasse en demeurait inchangée, le décret royal était respecté.

Il va sans dire que l'établissement en est quelque peu impopulaire, surtout fréquenté par des individus à l'humeur morose ou par des gens au mode de vie plus louche. Plus récemment, des rumeurs ont même fait surface à l'effet qu'un esprit hanterait les lieux...